Hero City Sevastopol

Hero City Sevastopol

Hersonissos

Hersonissos

Hersonissos

Hersonissos

One of the best panoramas of the world

One of the best panoramas of the world

The magnificent landscapes

The magnificent landscapes

Crimée

La Crimée est une péninsule du sud de l'Ukraine, qui s'avance dans la mer Noire.

Correspondant à l'antique Tauride, elle a successivement fait partie, depuis le xve siècle, de l'Empire ottoman, de l'Empire russe et de l'Union des républiques socialistes soviétiques, d'abord dans la République socialiste fédérative soviétique de Russie, puis, en 1954, dans la République socialiste soviétique d'Ukraine; en 1991, elle est restée rattachée à l'Ukraine indépendante, tout en étant en majorité russophone.

Elle a le statut de république autonome au sein de l'Ukraine ; sa capitale est Simferopol. Elle est réputée pour ses vignobles, ses vergers, ses lieux de villégiatures et ses sites touristiques. Les principales villes sont Simferopol et Sébastopol, grand port de guerre sur la mer Noire ; on y trouve aussi la station balnéaire de Yalta, où ont été signés en 1945 les célèbres accords entre Staline, Roosevelt et Churchill.

Les ports sont essentiellement à vocation internationale et permettent de rejoindre les principales villes portuaires de la mer Noire. Les moyens de transport sont donc assez bien développés, même si on peut largement les améliorer. La Crimée compte un aéroport international (Simferopol) et deux aéroports à vocation régionale et nationale (Kertch et Sébastopol). Ces aéroports sont gérés par l’État et sont utilisés par l’aviation civile ukrainienne ainsi que par une compagnie nationale (Air Crimée) qui entretient des liaisons régulières avec Lviv, Kiev et Moscou. Ils restent sous-utilisés, mais, dans le contexte de l’économie ukrainienne, ils ne semblent pas être des priorités en termes d’investissement.

On distingue trois régions principales à vocation touristique :

1) la côte sud, qui avec Yalta et Alouchta, est la plus fréquentée. C’est une région touristique de longue date et c’est aussi la plus luxueuse. Yalta compte 92 stations de « traitement » c’est-à-dire de « remise en forme » (27 000 places), Aloutcha 16 pour 11 000 places.

2) la côte occidentale (Eupatoria, 25 000 places et Saky), célèbre pour ses bains de boues.

3) la côte orientale qui s’étend d’Alouchta à Théodosie (ou Féodossia). Il s’agit d’une région bon marché.

Il existe différents types de zones protégées : « natural reserve », « national natural park », « regional landscape park », « special reserve », « natural monument ». Suite au « On the state program for development of ukrain national ecological network ; 2000-2015 », les conditions d’applications de protection de ces différentes zones sont clairement définies. Il s’agit en priorité de zone touristique souffrant de déprise agricole. Ce programme permet une gestion rationnelle des différents moyens mis en œuvre (délimitation, objet propre, statut, coopération scientifique…). La Crimée compte, dorénavant, 6 réserves d’État et 33 réserves spéciales qui totalisent plus de 5 % de la superficie de son territoire (soit 140 000 hectares). Les réserves criméennes ont donc différents statuts, objectifs et moyens qui dépendent notamment de la qualité des sites et de leurs tailles. Plusieurs niveaux de protections sont donc établis. Comme nous l’avons déjà vu, grâce à sa situation péninsulaire, elle possède de nombreuses espèces endémiques. Ces espèces bénéficient d’une protection spéciale (inscription dans « le Livre Rouge ») qui leur permettent d’être préservées.

 
A propos de nous Ukraine Hébergement Transport MICE Excursions
 
© 2011-2019 SKY GROUP